Bar

Nom commun donné à plusieurs espèces de POISSONS appartenant à trois familles : celle des Bars des eaux tempérées (Percichthyidés) qui inclut sept espèces au Canada (dont le Baret, le Bar blanc, le Bar rayé et le Cernier atlantique); la famille des Bars de mer (Serranidés) qui compte quatre espèces au Canada (Barbier ligne-en-palier, le Mérou noir, le Mérou rouge et le Mérou neigeux); et enfin celle des Crapets (Centrarchidés) qui compte 12 espèces au Canada (dont le Crapet de roche, l'Achigan à grande bouche et l'Achigan à petite bouche). Les membres de ces familles ne sont pas tous appelés bar et les pêcheurs à la ligne désignent plusieurs espèces de poissons non apparentées par ce nom. Les Bars des eaux tempérées se trouvent dans les eaux salées, saumâtres ou douces de l'Est du Canada et il arrive que l'on rencontre le Bar rayé sur les côtes de la Colombie-Britannique, où il a été introduit.

Bars des eaux tempérées

Tout comme les Crapets, les Bars des eaux tempérées ont des dents dans la bouche et des nageoires à rayons épineux. Ils se distinguent par une épine sur l'opercule et deux nageoires dorsales (la nageoire épineuse étant séparée de la nageoire à rayons mous). Ils sont parfois pris par les pêcheurs commerciaux et sportifs. Le Baret, qui se répand vers le nord depuis les États-Unis, s'est établi depuis peu dans le lac Ontario. Cette espèce, qui a un taux de fécondité élevé, a souvent des problèmes de surpopulation ce qui entraîne l'apparition d'individus nains.

Bars de mer

Les membres de ces familles se trouvent sur la côte atlantique, mais on sait peu de choses à leur sujet. Certaines espèces ont été recensées au Canada pour la première fois très récemment.

Crapets et Achigans

Les membres de la famille des Crapets sont des poissons d'eau douce que l'on trouve dans les lacs, les étangs et les cours d'eau lents et chauds du Sud du Canada. Ils sont indigènes à l'Est, mais sont introduits dans les bassins hydrographiques du Pacifique. Ils se caractérisent par leurs rangées de dents sur la voûte du palais, la langue et les mâchoires, par leurs épines sur la nageoire anale et sur la nageoire dorsale continue et par leurs écailles cténoïdes (à bordure épineuse). Ils se nourrissent d'insectes, d'écrevisses et d'autres espèces de poissons. L'Achigan à grande bouche et l'Achigan à petite bouche sont des espèces sportives importantes.