Qu’est-ce que la babiche?

Faite de lanières de cuir (provenant souvent du wapiti ou du cerf), la babiche est un type de corde durable que l’on utilise pour tresser et lacer une foule d’objets, dont des sièges de canot, des lignes de harpon, des cordes d’arc, des raquettes de crosse, des courroies de portage et des serre-tête. Des sacs finement tressés sont également fabriqués à partir de babiche, tout comme des licous et d’autres sangles de transport. La babiche est un matériau et un outil polyvalent et durable fréquemment utilisé par les peuples autochtones, en particulier avant l’arrivée des colons européens.

Comment fabrique-t-on la babiche?

Les femmes autochtones fabriquent la babiche en faisant d’abord tremper le cuir de l’animal pour en retirer les poils et la chair. Puis, elles étirent le cuir pour le faire sécher et le découpent en lanières longues et étroites. Ces lanières sont ce qu’on appelle la « babiche ». Les caractéristiques de la babiche (couleur, épaisseur, solidité) varient selon l’animal utilisé, notamment s’il est terrestre ou aquatique. Les tendons et les boyaux des animaux peuvent aussi servir à fabriquer de la babiche.

Utilisations contemporaines de la babiche

Bien qu’on utilise surtout des cordes synthétiques pour fabriquer les raquettes et les filets d’aujourd’hui, la babiche sert encore à tresser ou à lacer certains objets. Dans certaines communautés, la fabrication de la babiche est un artisanat transmis de génération en génération.