Allan, Maud

Maud Allan, née Ulla Maude Durrant, pionnière de la danse moderne (Toronto, 27 août 1873 -- Los Angeles, 7 oct. 1956). Allan fait ses études à San Francisco, étudie le piano à Berlin et devient une vedette en Angleterre. Elle participe à des tournées mondiales et est une citoyenne du monde. Allan fait ses débuts professionnels comme danseuse à Vienne, en 1903, dans un style que l'on pourrait qualifier de comédie musicale prémoderne occidentale.

Bien qu'on se souvienne surtout d'elle pour son oeuvre provocatrice The Vision of Salomé dance, elle crée plus de 50 chorégraphies et est fortement influencée par son mentor en musique, le compositeur Ferrucio Busoni, ainsi que par les débuts de l'expressionnisme allemand.

Des événements malheureux, tels que le procès pour meurtre intenté à son frère, William Theodore Durrant en 1895, à San Francisco, et le procès en diffamation qu'Allan entreprend contre un membre du Parlement, à Londres, en 1918 lui procurent une triste notoriété. Le fait qu'Allan adhère au mouvement expressionniste allemand dans sa vie artistique tout en étant très conformiste dans sa vie privée et son apparence rend la tâche compliquée à qui voudrait connaître la place qu'elle occupe dans l'histoire des débuts de la danse moderne. En 1908, elle écrit son autobiographie, My Life and Dancing.